Le porte-parole de l’armée nie rapports des médias de la coalition au sujet du drone abattu à Hodeidah

190620014709-16631-0.jpg

SANAA, 20 juin (SABA) – Le porte-parole de l’armée, Yahya a Sarie, a confirmé que « l’armée de l’air yéménite n’a mené aucune opération offensive contre l’agression menée par les Saoudiens et ses mercenaires au cours des 12 dernières heures.

Sarie a fermement démenti dans un communiqué de presse les déclarations et les rapports publiés par les médias de la coalition concernant l’abattage du drone yéménite à Hodeidah.

« Celles affirmations sont fausses », a ajouté le porte-parole de l’armée.

plus tôt, le porte-parole des forces armées Sarie, a déclaré qu’un missile Cruise avait frappé la station avec précision et que l’attaque était une réponse aux crimes commis par la coalition d’agression dirigée par l’Arabie saoudite contre le peuple yéménite.

Sarie a déclaré qu’il y avait une série de surprises contre les positions vitales et économiques saoudiennes si le régime saoudien continuait à mener la guerre et à imposer le siège au Yémen.

Les forces de missile de l’armée avait lancé mercredi le soir un missile de type de Cruise sur la station pour générer électricité à Jizan.

Le missile a touché le cible dans la zone d’Al-Shaqiq avec précision.

La semaine dernière, l’armée a tiré un missile de croisière sur l’aéroport d’Abha, en Arabie saoudite, causant de lourdes pertes et l’arrêt de l’aéroport.

L’armée avait abattu mercredi un avion-espion de la coalition d’agression dirigée par les Saoudiens dans la province frontalière de Najran, a déclaré un responsable militaire.

L’avion a été pris pour cible sur le site d’al-Shurfa, a ajouté le responsable.

Depuis le 26 mars 2015, la coalition saoudienne est intervenue dans la souveraineté et les affaires intérieures du Yémen et a lancé une opération militaire contre l’armée et le peuple yéménites en violation flagrante des conventions internationales.

Print Friendly, PDF & Email
vous pourriez aussi aimer