Le ministre des Transports rencontre le directeur régional adjoint du PNUD

190612191640-90709-0.jpg

SANA’A, 12 Juin. (Saba) – Le ministre des Transports, Zakaria Al-Shami, a rencontré aujourd’hui le directeur adjoint du PNUD pour le Yémen, M. Hassan Karim, et le chef de l’équipe de soutien du processus de la paix au PNUD, Natasha Van Rye.

La réunion, a discuté du rôle du programme de développement des Nations Unies pour le développement au Yémen au domaine de l’action humanitaire, notamment à la lumière des conditions d’urgence auxquelles le Yémen est confronté à la suite de l’agression et de la guerre économique.

La réunion a porté sur l’aide d’urgence fournie par le PNUD pour la réhabilitation des ports de Hodeïda, Salif et Ras Essa , dont le plus important est le port de Hodeïda, principale artère vitale de la majeure partie de la population du Yémen pour importer des denrées alimentaires, des produits pharmaceutiques et du pétrole.

Lors de la réunion, le ministre des Transports a affirmé le soutien des dirigeants politiques e et du gouvernement aux activités et programmes des organisations humanitaires opérant au Yémen et à la mise en place des facilités permettant de contribuer à atténuer les souffrances humaines des Yéménites.

« Le port de Hodeïda a été soumis à une agression systématique contre toutes ses infrastructures, installations vitales, équipements lourds et légers, afin de le soustraire à l’état de préparation, de paralyser le trafic maritime et l’activité commerciale aux niveaux local et international », a-t-il déclaré.

Il a souligné les difficultés rencontrées par le port de Hodeïda en raison de la rareté du matériel nécessaire et des équipements détruits par l’agression, notamment des grues, qui facilitent et accélèrent le processus de déchargement des navires arrivant au port et notant que 75% de ce qui est actuellement reçu par le port de Hodeïda sont des navires appartenant aux Organisations internationales.

Il a souligné sa volonté de fournir des installations et un soutien aux techniciens internationaux envoyés par le (PNUD) pour évaluer l’état des ports de Hodeïda, Salif et Ras Essa afin de rétablir leurs activités commerciales et humanitaires.

Pour sa part, Dr. Hassan Karim, la disponibilités du PNUD à fournir le soutien nécessaire et à répondre aux besoins du secteur des transports nécessaire, y compris la réhabilitation et la revitalisation ainsi que la transformation des ports de Hodeïda, Salif et Ras Issa.

Karim a expliqué que les experts néerlandais entameront leurs travaux en juin sur l’évaluation et l’étude du statut du port de Hodeïda et des éléments nécessaires à la restauration de ses travaux dans les domaines technique et professionnel, ainsi que dans les ports de Salif et Ras Issa.

« Ils souhaitent coopérer avec le ministère des Transports afin d’exploiter le port de Hodeïda et de réactiver son mouvement visant à fournir une aide humanitaire urgente à plus de 80% des Yéménites qui ont besoin d’aide », a-t-il déclaré.

I T

Print Friendly, PDF & Email
vous pourriez aussi aimer