Tribunal dans la capitale engage le parquet à exécuter ses décisions d’arrestation de traîtres et de détention de leur propérities

190421115415-11953-0.jpg

SANAA, 21 Avril (SABA) – Le tribunal pénal de première instance de la capitale Sanaa a egagé samedi le parquet à exécuter ses précédentes décisions d’arrêter les accusés, dont les noms seront mentionnés, sous l’accusation de trahison et de saisir leur argent, à savoir Abed Rabbo Mansour Hadi, Maeen Abdel Malik et Khalid Al Yamani.

Cela s’est produit lors d’une session présidée par le juge Abdo Ismail Rajeh, président de la Cour, et en présence du procureur, le juge Khalid Omar Saeed.

Le tribunal a ordonné le parquet de communiquer avec les services de sécurité de Hadramaout et tous les ports de terre, de mer et d’aéroport afin d’arrêter les accusés, en qualité d’agents de l’entité ennemie israélienne, de les amener de force, de saisir leurs biens immobiles et hors de la République du Yémen, et d’informer le tribunal de ce qui s’est passé conformément à la loi.

Le tribunal a également décidé de contraindre l’accusation à répondre aux appels interjetés par les deux avocats au nom de l’accusé, et à reporter l’examen à samedi prochain.

Abed Rabbo Mansour Hadi, Maeen Abdel Malik et Khalid Al Yamani agissent en tant qu’agents, en tant que responsables appartenant à la coalition d’agression dirigée par les États-Unis et saoudienne contre le Yémen, qui a imposé un blocus total au peuple du Yémen.

AA

Print Friendly, PDF & Email
vous pourriez aussi aimer