Le Comité suprême de la sécurité pleure le ministre de l’Intérieur

190421112736-34394-0.gif

SANAA, 21 Avril (SABA) – Le Comité suprême de la sécurité a déploré dimanche le décès de son membre le major général Abdul Hakim Al Maori, ministre de l’Intérieur, décédé alors qu’il était soigné à l’étranger après une longue vie au service de la patrie, sa sécurité et sa stabilité.

Dans un communique obtenue par SABA, le comité a dit que le défunt, depuis l’obtention de son diplôme du Collège de police en 1985, travaillait dans le domaine de la sécurité et de l’arène militaire et travaillait en tant que dirigeant courageux pour la sécurité de la patrie et pour renforcer l’inébranlable pour le peuple yéménite face à la coalition d’agression américano-saoudienne.

Il a exprimé les plus sincères condoléances aux enfants du défunt, à sa famille, à ses proches et à tous les employés du ministère de l’Intérieur, priant Dieu de lui accorder sa miséricorde et d’inspirer patience et réconfort à tous.

AA

Print Friendly, PDF & Email
vous pourriez aussi aimer