L’armée inflige d’énormes pertes à des mercenaires menés par les saoudiens, libère de nouveaux sites : Rapport

190204122653-74732-0.jpg

PROVINCES, 4 Fév. (SABA) – Les combattants de l’armée, soutenus par des forces populaires, durant les dernières heures, ont infligé à l’armée saoudienne et à leurs mercenaires de lourdes pertes lors d’attaques lancées sur différents fronts, y compris la destruction d’un avion de reconnaissance de l’ennemi, libération de nouvelles zones et imposer un contrôle total sur plusieurs sites ennemis, a déclaré un responsable militaire à SABA.

À Jizan, les combattants de l’armée ont lancé une attaque à grande échelle sur plusieurs collines et sites de Raqaa, Saiaba, Misial et Asasia, situés dans la vallée de Jara, et ont conduit à la mort et à des dizaines de soldats saoudiens et de leurs mercenaires.

L’attaque a été précédée par le bombardement intensif de la force de roquettes et d’artillerie, au cours de laquelle un avion espion de l’ennemi a été abattu et l’armée a saisi une quantité d’armes diverses tandis que l’artillerie a pilonné les fortifications de l’armée saoudienne à l’est de Jahfan.

Deux infiltrations de mercenaires ont été repoussées par l’armée au large du mont Qais, où les jets de combat et l’Apache ont couvert ces deux tentatives déjouées qui ont abouti à la mort des dizaines de mercenaires et d’autres ont été blessés.
Pendant ce temps, l’unité d’ingénierie a mis en place une embuscade plus serrée au sommet du mont Mashaal, ce qui a entraîné la mort de plusieurs dizaines des soldats de l’ennemi.

À Najran, la force de l’artillerie a bombardé des rassemblements de mercenaires dans le désert de Boka et au passage de Khadhra et les combattants de l’armée ont détruit un véhicule militaire transportant plusieurs miliciens.
À Taiz, l’armée a lancé une attaque à la jonction de Wazaia contre les sites des mercenaires, faisant ainsi des victimes directes dans les rangs de l’ennemi.
Dans le district de Haïfan, l’armée a empêché une infiltration des mercenaires vers les sites de l’armée situés au sommet des collines de Haïfan, ce qui a entraîné la mort des dizaines parmi eux.
Une autre tentative des mercenaires a été déjouée par l’armée sur le front d’Aqroudh, causant d’énormes pertes parmi eux.
L’armée a tué et blessé d’autres mercenaires lors de leur tentative d’infiltration vers les sites de l’armée dans la région de Kouhaifa.
À Dhalea, l’armée a tué et blessé de nombreux mercenaires lors d’une attaque lancée sur leurs sites de l’ennemi dans la banlieue du district de Damt, tandis que l’artillerie a bombardé un rassemblement de leur véhicule militaire à Sabreen, dans la province de Jawf.
Dans le même temps, les médias ont diffusé la nouvelle de la mort du soi-disant brigadier Saleh Al-Zindany, l’adjoint du chef d’état-major des forces de l’ennemi, nommé par l’exilé Hadi lors d’une attaque qualitative plus tôt lancée sur les sites ennemis à à la zone d’Anad à Lahj.
Pendant ce temps, les combattants de l’armée ont libéré plusieurs collines à Mazrak, dans le district de Haradh, au cours d’une offensive lancée contre leurs sites, qui a entraîné la mort des dizaines parmi les rangs de l’ennemi et la force d’artillerie a pilonné les rassemblements ennemis à l’est du mont Nar.

Plusieurs sites et sommets, où se sont stationnés les mercenaires, ont été libérés par les combattants de l’armée lors d’une attaque contre leurs sites qui s’est poursuivie pendant plusieurs heures, tuant et blessant des dizaines d’entre eux.

L’armée a saisi une quantité d’armes qui leur appartenait à l’ennemi durant l’attaque.

AA

Print Friendly, PDF & Email
vous pourriez aussi aimer