Des mercenaires sous commandement saoudien commettent 306 violations à Hodeida: L’armée

190122154332-86129-0.gif

SANAA, 22 Jan. (SABA) – Le porte-parole des forces armées, le général brigadier Yahya Sarie, a confirmé lundi que les mercenaires de l’agression continuaient à défier les résolutions de l’ONU et à renoncer à leurs obligations en Suède, où ils ont commis 306 violations 48 heures.

Le brigadier général Sarie a déclaré dans une déclaration à l’agence de presse SABA que l’artillerie de mercenaires avait tiré des obus visant des quartiers, des fermes et des maisons de citoyens à Hodeida.

La ville d’Al-Shaab, Hanager Al-Hashidi et la région d’Al-Aqqed , des zones vers environnante de Safina , Hara al-Sibayani, la région de City max, d’autres zones à l’est d’El Faza, ainsi que l’aéroport militaire ,ont été ciblés tous par la coalition.

Il a souligné que les mercenaires avaient également pilonné le village de Mahal Sheikh, la zone d’ingénierie Al-Waha, ainsi que la région de Qima, d’autres zones autour du Collège et du bâtiment blanc, ainsi que la région de Safran.

Le brigadier général Sari a déclaré que des avions espions et Apache continuaient de survoler les régions de Hodeidah, Darihmy et Hayes, tandis que les mercenaires de la coalition d’agression dirigée par les saoudiens soutenus par les États-Unis poursuivaient leurs tirs intensifs à l’aide de diverses armes moyennes et légères vers d’autres zones et des sites de l’armée.

Il a souligné que l’armée et les forces populaires avaient repéré un bulldozer pour les mercenaires qui développait des fortifications au nord de Hayes et un autre bulldozer autour d’Al Gharasi.

Il a ajouté que des mercenaires avaient été observés lors de la construction de fortifications au nord de l’école Khawla à Hays et autour de Falla.

Les forces armées ont surveillé de manière intensive les renforts et les mouvements de personnel, de mécanismes, d’équipages et de blindés de mercenaires entre plusieurs zones de la province.

Le porte-parole des forces armées a déclaré que les avions de combat de la coalition avaient effectué 56 raids aériens, dont des raids sur les lignes Kadddp, Taiz, neuf sur Harad et Medi, 27 sur Sanaa et 18 sur Saada.

Il a souligné que les héros de l’armée et des forces populaires avaient déjoué une infiltration des mercenaires de la coalition à Tuba Abu Shahid dans la région de Rabwa et une autre tentative à Astar à Jawf.

Les héros de l’armée, appuyés par les forces populaires, ont lancé quatre attaques sur des sites de mercenaires, notamment une opération offensive dans la vallée de Najd al-Faris et une autre au large d’al-Sudais à Najran, au cours desquelles elles ont réussi à prendre le contrôle de Taba Adam et une autre site pour l’ennemi au large d’al-Sudais

Deux attaques ont visé les troupes ennemies à Jabal Jhafat et Jabal al Nar de Al Mazraq, au cours desquelles elles ont pris le contrôle de plusieurs zones situées au sud du village de Shalila.

Il a souligné que les héros de l’armée avaient effectué sept raids sur les sites de mercenaires dans les régions de Tibab Ramilia, Alajasher, Qanasin, les collines de Silaly, la zone de la place Qaïf, ainsi que les régions d’Al-Salan et d’Al-Masloub.

Huit opérations de qualité ont été menées dans les régions d’Al-Mahashma, Aistar, Al-Ghali et Al-Khalifin à Jawf, et la force des missiles a tiré un missile Zilzal 2 sur les rassemblements de l’ennemi au camp Khalid situé à Taiz.

Le brigadier Saireh a confirmé que les mercenaires de l’agression avaient essuyé de lourdes pertes en vies humaines et en équipement lors des attaques. Six mercenaires avaient été tirés à Jawf et un autre autour de Qan, dans le district de Nehm.

Selon le porte-parole des forces armées, le commandant de la soi-disant brigade 101, infanterie appartenant à la coalition Abdul-Bari Saleh, aurait été tué à al-Ghail.

Un véhicule militaire a également été détruit à Al-Muhashmah et un autre dans le quartier d’Al-Qaïf.

Deux autres pick-up appartenant aux mercenaires ont été détruits à Khleifin, dans le district de Khab Wa Shaaf, à Jawf, en plus d’un véhicule militaire qui a été détruit au large de Jizan lors d’opérations menées par l’armée, appuyée par des héros des forces populaires.

AA

Print Friendly, PDF & Email
vous pourriez aussi aimer