Le ministre du pétrole rencontre le directeur de l’OCHA

190107195311-2642-0.jpg

SANAA, 07 Jan. (SABA)- Le ministre du Pétrole et des Minéraux, Ahmed Dares, a discuté lundi avec le directeur du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), Sébastien Trives, de la libéralisation des ports et des installations pétrolières.

La réunion a porté sur les aspects de coordination entre le ministère du Pétrole et le Bureau de la coordination des affaires humanitaires afin d’atténuer la situation qui s’aggrave du fait de l’agression et du siège, notamment en ce qui concerne la fourniture de dérivés du pétrole et de gaz et le paiement de salaires.

Lors de la réunion, le ministre a souligné l’importance de la neutralisation des installations pétrolières, des stations-service et des navires-citernes. Il a appelé les Nations Unies à jouer leur rôle dans la maintenance du réservoir flottant « Safir » et à autoriser le retrait du pétrole brut du réservoir afin d’éviter un désastre environnemental en mer Rouge.

Daress a souligné l’importance de prendre des mesures sérieuses pour prévenir le retard des expéditions de dérivés du pétrole, car cela entraînerait une augmentation de leurs prix et alourdirait la charge des citoyens.

Il a confirmé la volonté de son ministère de coopérer avec les Nations Unies à cet égard afin d’atténuer les souffrances du peuple yéménite.

De son côté, Trilateral a confirmé la volonté d’OCHA de travailler avec le ministère pour neutraliser les installations et les emplacements vitaux du secteur pétrolier, qui seraient déterminés par un comité des deux côtés.

AS/AS

Print Friendly, PDF & Email
vous pourriez aussi aimer