Les paramilitaires pro-émiraties sortent de la côte ouest et font marche vers Aden

SANA’A, 07 Oct. (SABA) – Les éléments armés affiliés à la Brigade des géants (Al-Amalika en arabe), soutenus par les Émirats arabes unis, se sont retirés de leurs positions situées sur la côte ouest du Yémen en direction de la ville d’Aden.

Des sources locales ont annoncé le retrait des mercenaires yéménites fidèles aux Émirats arabes unis de la côte ouest du Yémen à destination d’Aden, selon la télévision Al-Jazeera. Il semblerait que les Émirats jouissent du soutien tacite des États-Unis pour s’emparer des régions du sud, d’Aden et de Mukha entre autres. Après avoir été totalement affaibli sur le front intérieur dans la foulée de la frappe au drone contre Aramco, Riyad subira-t-il le coup de grâce de la part de son vrai-faux allié émirati ?

Des sources locales ont indiqué que les militaires de la « Brigade des géants » se sont retirés de leurs sites militaires à destination d’Aden, qui est pour l’instant sous le contrôle des forces du Conseil de transition du Sud, appuyées par les Émirats arabes unis. Ces sources ont par ailleurs prétendu que le retrait des éléments armés de la Brigade des géants aurait été ordonné par le commandement des forces émiraties à Aden, dans le but de renforcer le statut du Conseil de transition du Sud. Il y a quelques semaines, le commandement des EAU avait transféré des armes lourdes et des véhicules blindés de la Brigade des géants depuis la côte ouest du Yémen vers les deux provinces d’Aden et d’Abyan, dans le sud du Yémen.

Cette décision a été prise après l’échec des tentatives de trouver une solution pour mettre fin à la domination de ces mercenaires pro-émiratis sur la ville d’Aden, étant la capitale provisoire du gouvernement renversé de Mansour Hadi.

De son côté, Adel al-Hassani, commandant des forces de Résistance du Sud, a déclaré à Al-Jazeera que « le retrait des militaires de la Brigade des géants de leurs positions sur la côte ouest du Yémen est le résultat d’un lourd échec des troupes armées pro-émiraties nommées la « ceinture de sécurité » [face aux éléments pro-saoudiens à Aden] et c’est maintenant au tour des forces de la Brigade des géants de se battre contre l’armée fidèle au gouvernement de Mansour Hadi. Il y a eu un vif désaccord entre les éléments et le commandant de la Brigade des géants : ils se battaient auparavant contre les combattants d’Ansarallah sur la côte ouest du Yémen, mais désormais, ils ne savent pas avec qui ils ont affaire à Aden, à Abyan et à Al-Chaqra. Ils vont sans doute se battre contre Ben Salmane. Or toutes les activités des EAU sont supervisées par les États-Unis. Dans ce sens, ils ont envoyé plus de renforts à Aden pour renforcer le Conseil de transition militaire contre les Saoudiens. » a souligné le membre du Conseil suprême politique du mouvement d’Ansarallah.

Print Friendly, PDF & Email
vous pourriez aussi aimer