L’opération des Yéménites était de la légitime défense: affirme le Hezbollah

SANA’A, 19 Sept. (Saba) – Le vice secrétaire général du Hezbollah a déclaré que « ceux qui condamnent l’opération au drone des Yéménites contre les raffineries saoudiennes devaient se demander pourquoi ils ont recouru à une telle attaque. C’est l’agression contre le Yémen qui doit être condamnée et non pas les mesures défensives des Yéménites ».

Les forces de l’armée yéménite et des comités populaires ont frappé le 14 septembre les installations pétrolières d’Abqaiq et de Khurais gérées par la compagnie pétrolière saoudienne ARAMCO.

L’attaque sans précédent a paralysé plus de la moitié de la production de brut saoudien, soit 5 % de l’offre mondiale, ce qui a incité des responsables saoudiens et américains à déclarer sans aucune preuve qu’elle provenait probablement de l’Iran.

Agression contre les pays de la région

Dans un entretien avec le journal libanais Al Joumhouria, Cheikh Naim Qassem insiste sur le fait que les États-Unis pour mettre en œuvre leurs politiques et « préserver l’existence d’Israël dans la région » ont recours à l’agression contre les pays de la région. Une agression flagrante qui se traduit entre autres dans le démantèlement des villes ou encore le massacre de femmes et enfants. Autant de mesures intolérables que Washington mène par le biais de ses mandataires quand il n’agit pas tout seul.

« Les peuples de la région ont le droit de résister de quelque manière que ce soit. Ils ont le droit de posséder toute sorte d’armes, sans exception. Qui a le droit de fixer une règle sur ce que la Résistance doit et ne doit pas faire en réplique », a martelé le responsable du Hezbollah.

Évoquant la distinction entre les forces d’agression et la Résistance sur tous les fronts de la région, cheikh Qassem a déclaré : « C’est l’occupation israélienne qui doit être condamnée et non pas la Résistance contre Israël. Les efforts visant à détruire la Syrie doivent être condamnés et non pas les efforts défensifs du peuple syrien pour libérer le pays ».

Le résultat des sanctions US sera un échec politique

Sur un autre plan, il a affirmé que les sanctions américaines contre le Hezbollah étaient en réalité des sanctions imposées à l’ensemble du Liban et touchaient tous les Libanais. « Il incombe donc à chacun de contrer ce comportement américain », a-t-il ajouté.

« Le résultat de ces sanctions sera un échec politique. Nous sommes un groupe qui ne se rend pas, peu importe la pression exercée. Et si Dieu le veut, nous serons enfin victorieux, comme nous l’avons été dans la lutte contre Israël », a-t-il souligné.

Print Friendly, PDF & Email
vous pourriez aussi aimer