La BCY prend des mesures contre les manipulateurs au taux de change des anciennes éditions du dollar

 

SANAA, 13 Sep. (SABA) – Le gouverneur de la Banque centrale du Yémen (BCY) à Sanaa, Dr. Rchid Abu-Luhom, a estimé jeudi que ne pas accepter les éditions en dollars 2003-2006 ou  de sous-évaluer comme des pratiques illégales rejetées par la Banque.

«La pratique de tels actes par des sociétés de change et des banques est un chantage et un travail illégal et constitue le délit de politique monétaire dommageable dans le pays», a déclaré le Dr Ab-Luhom lors d’une réunion des associations yéménites de banques et d’échangeurs, ainsi que de directeurs de banques  et des grandes sociétés d’échange dans la capitale, Sanaa.

Lorsque la banque ou la société de change refuse d’accepter la monnaie du dollar 2006, cela provoque une raréfaction de la masse monétaire étrangère et des gains qui entrent dans la catégorie des gains illicites, a expliqué le gouverneur.

Il a souligné que « cela est contraire aux politiques de la Banque centrale du Yémen concernant la détermination de la nature de la politique monétaire et l’acceptation ou non de ces éditions monétaires, et qu’aucune banque ni aucune société de bourse n’en ont le droit ».

 

SABA

Print Friendly, PDF & Email
vous pourriez aussi aimer