L’Arabie saoudite arrête et torture des Palestiniens dans des prisons

 

SANAA, 8 Sep. (SABA) – L’Observatoire euro-méditerranéen des droits de l’homme a documenté la détention de 60 Palestiniens, y compris des pèlerins, des étudiants, des résidents, des universitaires et des hommes d’affaires.

Dans le même temps, l’Observatoire a exigé leur libération immédiate, à moins d’être inculpé.

Human Rights Watch, basé à Genève, a déclaré dans un communiqué qu’il avait documenté le témoignage de onze familles palestiniennes dont les enfants ont été arrêtés ou ont disparu de force ces derniers mois en Arabie saoudite.

Le PCHR estime que le nombre de Palestiniens détenus dans les prisons saoudiennes dépasse 60 personnes.

« Les autorités saoudiennes ont isolé les détenus du monde extérieur sans inculpation spécifique ou présent à l’autorité compétente (le ministère public), à un moment où ils ne sont pas autorisées à contacter leurs proches ou à communiquer avec leurs avocats », a-t-il déclaré.

 

« La campagne d’arrestations visant les Palestiniens n’est que l’un des événements d’une longue série de violations qui viennent s’ajouter au bilan alarmant du royaume en matière de droits de l’homme », a confirmé Celine Yassar, responsable de la communication et de l’information à l’Observatoire euro-méditerranéen.

 

SABA

Print Friendly, PDF & Email
vous pourriez aussi aimer