Porte-parole de l’armée: les forces aériennes ont lancé des attaques de drones sur la base aérienne du roi Khalid

 

SANAA,  22 Août (SABA) – L’armée a lancé jeudi deux nouvelles attaques aériennes contre la base aérienne du roi Khalid à Khamis Mushayt, dans le sud de l’Arabie saoudite.

Le porte-parole de l’armée, Yahia Sarie, a déclaré qu’un certain nombre de drones Qasef-2k avaient attaqué d’importantes cibles militaires à la base aérienne du roi Khalid.

Il a confirmé que la première attaque visait le système de communication militaire de la base aérienne, atteignant sa cible avec précision.

La deuxième attaque a ciblé les chars et la station-service à la base, frappant ses cibles avec une grande précision, a-t-il ajouté.

Sarie a affirmé que cette attaque faisait suite aux crimes, au blocus et à 40 attaques aériennes perpétrés sous la conduite de l’Arabie saoudite, au cours desquels plusieurs civils ont été tués et blessés au cours des dernières 48 heures.

Depuis le 26 mars 2015, la coalition dirigée par l’Arabie saoudite, y compris les Émirats arabes unis, a lancé une action militaire contre le Yémen et la souveraineté du peuple yéménite, en violation flagrante des conventions internationales, et depuis cette date  l’armée, soutenue par les forces populaires, ainsi que le people yéménite, chacun à son site,  ont pris la responsabilité de défendre la patrie.

 

La trêve suédoise négociée par les Nations Unies est entrée en vigueur le 18 décembre 2018 et la coalition continue de la violer via des divers attaques lancés aux diverses zones, ciblant les citoyens et leurs propriétés ainsi que l’infrastructure et les installations de l’Etat.

SABA

Print Friendly, PDF & Email
vous pourriez aussi aimer