Jusqu’où ira l’Arabie?


SANA’A, 21 Août. (SABA) – Le glas a sonné pour la coalition d’agression saoudienne. Cette coalition a démarré avec 17 pays membres. Aujourd’hui elle n’en compte qu’un ou deux, a fait remarquer le président du Comité révolutionnaire suprême du Yémen, Mohamed-Ali al-Houthi. Et d’ajouter: « Le peuple yéménite a résisté aux exactions et aux actes terroristes de la coalition. Aujourd’hui, il est capable de résister à cette coalition et même de la vaincre ». Le président n’exagère pas.
Au sud saoudien, Riyad est totalement désarmé et vit au rythme des frappes contre les aéroports, les bases militaires où des désertions massives se multiplient. Ni les mercenaires soudanais ni les officiers occidentaux n’ont pu contrer l’avancée des combattants yéménites.
Selon une dernière information, les combattants yéménites et les forces de l’armée yéménite ont pris d’assaut le lundi 19 août un convoi militaire saoudien dans la localité de Jabal al-Nar à Jizan, en posant des bombes sur la route qu’ils empruntaient. Les militaires à bord ont été liquidés.
Au sud saoudien, les succès des attaques au drone et au missile vont de pair avec l’avancée des troupes au sol.
Selon des sources bien informées, l’attaque contre le gisement al-Chiba avec des drones d’une portée de 1 200 kilomètres contenait un message que la « coalition » a bien compris: la Résistance dispose non seulement de missiles de portée suffisamment grande pour atteindre des cibles saoudiennes, émiraties, israéliennes… mais aussi de drones de cette même portée.

Print Friendly, PDF & Email
vous pourriez aussi aimer