Agence de Presse Yéménite (SABA)
  Page principale   le président   Locales   L‘agression saoudienne contre le Yémen   Sur l‘agence   Tourisme   Sur le Yémen  
Recherche | Recherche avancé
 
  Locales
800 paniers de nourriture et cartables distribués aux familles nécessiteuses d'Ibb
[Lundi 10 Décembre 2018]
Le PM affirme l'importance de la stratégie nationale de sensibilisation pour dissuader l'agression
[Lundi 10 Décembre 2018]
L'aéroport international de Sanaa est prêt à accueillir les vols civils et commerciaux: le ministre des Transports
[Lundi 10 Décembre 2018]
Des difficultés entravent les projets humanitaires au Yémen discutées
[Lundi 10 Décembre 2018]
Le ministère de l'électricité fixe tarif relatif à la vente d'électricité à de générateurs électriques privés
[Dimanche 09 Décembre 2018]
 
  L‘agression saoudienne contre le Yémen
L'armée déjoue une nfiltration de mercenaires saoudiens à Najran
[Lundi 10 Décembre 2018]
Les défenses aériennes abattent un avion espion de la coalition sur la côte ouest
[Lundi 10 Décembre 2018]
Une séquence vidéo montre que l'armée déjoue une infiltration de mercenaires saoudiens à Jizan
[Lundi 10 Décembre 2018]
L'armée déjoue une infiltration de mercenaires saoudiens à Asir
[Lundi 10 Décembre 2018]
2 raids aériens sous contrôle saoudien frappent Hodeida
[Lundi 10 Décembre 2018]
 
  Economie
Le bureau des travaux publics exécute les travaux de construction de deux rues à Sanaa
[Lundi 10 Décembre 2018]
PM affirme le rôle important joué par l'autorité générale pour investissement pendant, post-agression
[Lundi 10 Décembre 2018]
Les activités du Comité économique national suprême discutées
[Lundi 10 Décembre 2018]
Le Premier ministre affirme son soutien constant à la Haute autorité de contrôle des offres
[Dimanche 09 Décembre 2018]
Analyse des offres de bons du Trésor supérieurs à 236 milliards de yen à la Banque Centrale du Yémen
[Jeudi 06 Décembre 2018]
 
  Enquêtes et reportages
Femme tuée et d'autres civils blessés dans attaques menées par les coalition sur Hodeida et Saada
[Samedi 08 Décembre 2018]
L'armée inflige de lourdes pertes à des mercenaires saoudiens au cours des dernières 24 heures : Rapport
[Samedi 08 Décembre 2018]
La coalition d'agressiontue et blesse plusieurs civils dans diverses provinces: Rapport
[Mercredi 05 Décembre 2018]
L'armée inflige de lourdes pertes à des mercenaires saoudiens au cours des dernières 24 heures : Rapport
[Dimanche 02 Décembre 2018]
Voici ce que vous devez savoir sur le destructeur des efforts de paix de l'ONU au Yémen
[Mercredi 28 Novembre 2018]
  Enquêtes et reportages
Voici ce que vous devez savoir sur le destructeur des efforts de paix de l'ONU au Yémen
[Mercredi 28 Novembre 2018]


SANA'A, 28 Nov. (SABA)- Les forces de l'armée yéménite, qui ont respecté les conditions de l'envoyé de l'ONU pour mettre fin aux frappes de drones et de missiles en Arabie saoudite et aux Emirats Arabes Unis, ont réagi différemment à la coalition dirigée par l'Arabie saoudite, soutenue par les États-Unis, la campagne menée à temps contre le pays appauvri, indique un rapport.

Des tribus de la province de Mahra, dans l'est du Yémen, ont interrompu mardi les combattants de la coalition qui tentaient de pénétrer dans les zones de Balhaf à l'est de la ville de Ghaidha. Des sources locales ont indiqué que "des citoyens de Balhaf ont intercepté le chemin emprunté par la milice armée. La région de Faidami à Balha ", alors que les habitants d’al-Faidami se sont plaints du harcèlement dans les pâturages et les lieux de pêche en raison de la présence du camp de combattants rémunéré dans la région, selon les sources.

Les fils de Mahara et des provinces du sud ont pour leur part lancé une campagne médiatique sur les sites de réseaux sociaux pour exprimer leur rejet total de la présence de l'Arabie Saoudite dans la province. Ils ont exigé le départ des forces saoudiennes de la province et le procès du gouverneur de Hadi au Mahara, qui avait trouvé des preuves pour tuer des manifestants et était accusé de menace à la sécurité et à la paix sociale en faveur de la coalition.

Des sources bien informées ont révélé que le gouvernement de Hadi en exil, fidèle à la coalition, envisageait de quitter la ville portuaire d’Aden, dans le sud du pays, et de s’installer dans la province de Mahra, dans l’est du Yémen. Cela intervient après que les forces émiriennes ont imposé leur contrôle sur la ville d'Aden, en raison du refus des membres du gouvernement de rentrer de Riyad à Aden, en particulier à la lumière de l'état d'insécurité dont témoigne la ville et des assassinats perpétrés contre des personnalités militaires et politiques.

Depuis plusieurs mois, les forces saoudiennes installent un certain nombre de camps dans les zones et districts de la province, sans aucune couverture légale ou légale, tandis que leurs combattants rémunérés attaquent et harcèlent des citoyens sous prétexte de lutter contre la contrebande qui n’a pas fait ses preuves dans la province. L’Arabie saoudite cherche à construire un oléoduc allant de son territoire au port de Mahra sur la mer d’Arabie, à Nashton.

Des dizaines de mères de détenus et de personnes enlevées ont organisé mardi un rassemblement de protestation pour exiger des certificats de Hadi, soutenus par l'Arabie saoudite, révélant que leurs fils étaient revendiqués dans des prises de contrôle secrètes dirigées par les forces des Emirats arabes unis dans la ville d'Aden, selon des témoins oculaires, contre les détenus et les personnes enlevées dans les prisons des provinces du sud. Les forces des EAU installent des prisons secrètes à Aden depuis 2017.

Ailleurs, dans la province de Marib, des dizaines d'hommes armés appartenant à la tribu de Jadaan se sont rassemblés parce qu'un enfant de la tribu avait été violé par un soldat de la coalition. Les hommes armés de la tribu ont demandé aux dirigeants des forces du charbon de livrer les accusés d'avoir violé l'enfant et de leur accorder une date butoir. Mardi matin.
Des sources informées ont indiqué que les hommes armés de la tribu avaient coupé les principales routes menant à la ville de Marib et œuvraient pour encercler le camp de charbon de la région. Des hommes armés de la tribu ont menacé de pénétrer dans le camp de Jadaan si l'heure limite était fixée. La source a indiqué que la direction des hommes armés de la coalition à Marib refusait de livrer l'accusé, alors que des préparatifs militaires étaient en cours pour affronter les tribus de Jadaan. Les tribus de Jadaan ont établi de nombreux points le long de la route reliant les provinces de Jadaan dans les deux gouvernorats de Marib et Al-Jawf.

Les organisations et associations tunisiennes ont condamné les crimes de la coalition au Yémen, exprimant leur rejet catégorique de l'invitation faite au prince héritier saoudien, Ben Salman, de se rendre en Tunisie, qui devrait se rendre mardi, dans un communiqué. Les organisations ont Le prince héritier porte atteinte à la Tunisie, qui s'est sacrifiée pour son indépendance et sa libération de la tyrannie de milliers de martyrs, en particulier avec la poursuite de la campagne militaire menée par l'Arabie saoudite au Yémen. La déclaration condamnait l'indifférence de l'Arabie saoudite face à la détérioration de la situation humanitaire au Yémen. la propagation de la famine parmi le peuple yéménite.

Le président du Comité suprême de la révolution, Mohammad Ali al-Houthi, a souligné que le mécontentement populaire arabe à l'égard du régime saoudien s'accentuerait pour inclure tous les peuples du monde. Dans un communiqué de la Révolution suprême, al-Houthi a affirmé que le rejet populaire par les Arabes de la visite du prince héritier saoudien en Tunisie est productif et arrive au bon moment. Il a également salué ces positions, les considérant comme une preuve de la liberté.

Le porte-parole du mouvement yéménite Houthi Ansarullah a déclaré que la hausse des frappes aériennes dirigées par l'Arabie saoudite sur la ville portuaire stratégique de Hodeïda allait effectivement faire échec aux efforts déployés par l'envoyé des Nations Unies au Yémen, Martin Griffiths, pour relancer les pourparlers de paix en Suède le mois prochain.

Les avions de la coalition ont bombardé Hodeïda 35 fois au cours des 12 dernières heures. Cela est venu.

AS/AS
SABA
  plus d'information (Enquêtes et reportages)
Mis a jour le: Lundi 10 Décembre 2018 22:18:51 +0300